LES RISQUES

Plusieurs facteurs de risque entrent en considération pour évaluer la dangerosité d’un nid de guêpes ou d’un nid de frelons dans un jardin, dans une habitation ou dans un local professionnel.

Les dégâts sur les habitations

Lorsque le nid est situé derrière une cloison ou au-dessus du plafond, les guêpes du genre Vespula utilisent la partie cartonnée du Placoplatre comme matériau de construction pour agrandir le nid. Si vous avez constaté la présence de guêpes ou de frelons et que vous entendez des petits crépitements – le soir – en provenance d’un mur ou d’un plafond, c’est le signe que le nid se trouve derrière la cloison et que les guêpes s’attaquent au Placoplatre. N’attendez pas qu’un trou apparaisse.

Lorsque le nid est situé dans l’isolation d’une toiture les guêpes et les frelons sont capables d’endommager la laine de verre et le polystyrène présents autour du nid. Les dégâts occasionnés sont proportionnels à la taille du nid et peuvent représenter une zone de plusieurs dizaines de centimètres. Les guêpes du genre Poliste nidifient sous les tuiles mais restent à l’écart de l’isolation et des cloisons. Elles n’endommageront pas votre habitation.

Présence d’un nid

Les guêpes s’invitent à votre table et sont nombreuses à voltiger dans votre jardin, autour du compost ou autour de vos thuyas ? Elles sont peut-être occupées à chasser et leur présence ne signifie pas qu’il y a un nid. Un nid se caractérise par des allées et venues incessantes depuis l’entrée du nid – ou depuis l’accès qui mène au nid : généralement un trou sous terre, sous une tuile ou une gouttière, en haut d’une cheminée, dans un arbre, un carton, etc.

Bon à savoir : Un nid non traité entraine la prolifération de l’espèce d’une année sur l’autre avec l’apparition de nombreux nids au printemps prochain, au même endroit et / ou dans les environs. Chaque femelle qui survie à l’hiver fonde sa propre colonie (20 à 30% de la population d’un nid en fin de saison chez Vespula).

Vous avez besoin d’une intervention par un professionnel ?
N’hésitez pas de nous contacter par téléphone ou par
le formulaire de contact.

Appelez Nous : 06 68 50 25 86

L’espèce

L’agressivité des guêpes et des frelons n’est pas la même selon les espèces mais il faut garder à l’esprit que toutes défendront vigoureusement leur nid à l’approche d’un assaillant. De façon générale les guêpes du genre Poliste (guêpes à longues pattes) et Dolichovespula (guêpes des buissons) seront moins enclin à piquer que les guêpes du genre Vespula (vulgaris et germanica), plus teigneuses et collantes, de même qu’un frelon européen sera moins agressif qu’un frelon asiatique à l’approche du nid.

Le venin

La défense du nid se traduira par des charges, l’insecte vous percute, et/ou par une piqûre de son aiguillon relié à une poche à venin. Lorsqu’ils chargent, les guêpes et les frelons peuvent se prendre dans les cheveux, se sentir en danger et piquer, généralement au visage ou au cou. La composition du venin et la dose injectée lors d’une piqûre est différente selon les espèces. La piqûre d’une abeille sera douloureuse car son venin est puissant et la quantité importante (jusqu’à 50 mg). Le venin de l’abeille sert à repousser les assaillants intéressés par la réserve de miel, habituellement des mammifères, petits ou gros tandis que celui de la guêpe sert principalement à chasser des petits insectes, araignées, chenilles, pucerons. La piqûre d’un frelon sera douloureuse car son aiguillon, long d’environ 6mm pénètre en profondeur et atteint des tissus sanguins plus développés. Le venin se diffuse plus rapidement.

image

NID DE FRELONS ASIATIQUES

Depuis quelques années en France, de nombreux nids de ce frelon ont été découverts. Ils attaquent directement si vous êtes proches d'un nid.

image

NID DE GUÊPES

La Guêpe est un insecte appartenant à l’ordre des Hyménoptères. Sa piqûre est très désagréable et peut causer des réactions graves.

image

CHENILLES PROCESSIONNAIRES

La chenille processionnaire est une larve faisant partie des Lépidoptères. Elles provoquent des défoliations sur les dégâts cutanés pour l'homme voire plus.